les vertus du lait d'ânesse

Les vertus du Lait d’ânesse

 

La composition exceptionnelle du lait d'ânesse en fait un complément revitalisant, régénérant, reconstituant et fortifiant, convenant aux enfants, aux personnes convalescentes, âgées, fatiguées ou tout simplement soucieuses de leur équilibre physique et psycho-émotionnel. Le lait d'ânesse est un lait précieux, rare, car une ânesse produit en moyenne 8 litres de lait par jour, et continue à nourrir son ânon, en plus du lait qu'on lui prélève. Lui prélever au-delà d'un litre par jour, c'est fatiguer l'ânesse, et priver son ânon.

Le lait d'ânesse est un lait fragile, qui ne supporte pas les hautes températures, les bactéries lactiques sont aussi sensibles à la chaleur. Mais comme le lait maternel, c'est un lait qui supporte la congélation.

Beauté (cosmétiques et savons)

- Hydrate et adoucit

- Aide à la prévention des irritations

- Restructure, raffermie et lisse car c’est un tenseur naturel, et puissant régénérateur de la peau (grâce à ses acides gras essentiels, vitamines et oligo-éléments)

- Convient à tout type de peau ( normale, sèche, mixte, grasse, réactive, sensible), et peut-être utilisé quotidiennement grâce à sa dermo-tolérance

- Efficace sur les peaux à problème où il cumule des effets dépuratifs et reconstituants. Le lait d'ânesse est également recommandé en cas de vieillissement précoce (rides, sécheresse de la peau).

Toutes ces vertus viennent de la composition exceptionnelle du lait d’ânesse, riche en vitamines, minéraux, oligo-éléments, mais aussi grâce à ses protéines, glucides, phospholipides et céramides.

Bien-être

Il renforce les défenses naturelles. Il est très bénéfique pour toute la sphère digestive. Ses ferments régénèrent la flore intestinale. Il améliore le transit intestinal (constipation) et favorise la détoxification du foie.

Le lait d'ânesse agit sur les dérèglements cutanés en relation avec des troubles nerveux tels que le stress. Il permet en effet de rééquilibrer le système nerveux grâce au rôle de ses acides gras essentiels.

Hippocrate le prescrivait comme remède.

 

Composition

Les affinités du lait d'ânesse avec le lait humain sont remarquables.

Le lait d'ânesse apporte des vitamines (A, B1, B2, B12, D, C, E), des minéraux et oligoéléments (calcium, magnésium, phosphore, sodium, fer, zinc...), des biostimulines (immunoglobulines),  des enzymes (oxydase, diastase,...) et des alkyl-glycérols intervenant dans la défense immunitaire.

Le lait d'ânesse est très digeste car il  contient peu de caséine et de matière grasse. C'est pour ces raisons qu'il n'existe pas de fromages, yaourts ou beurre au lait d'ânesse.

Composition des laits d'ânesse, de jument, d'humain et de vache (g/100 g)*
 HumainÂnesseJumentVache

pH

7,0 – 7,5 7,0 - 7.2 7,18 6,6 – 6,8

Protéine

0,9 – 1,7 1,5 – 1,8 1,5 – 2,8 3,1 – 3,8

Lipide

3,5 – 4,0 0,3 – 1,8 0,5 – 2,0 3,5 – 3,9

Lactose

6,3 – 7,0 5,8 – 7,0 5,8 – 7,4 4,4 – 4,9

Résidu

0,2 – 0,3 0,3 – 0,5 0,3 – 0,5 0,7 – 0,8

* : Guo et all. Composition, Physiochemical Properties, Nitrogen Fraction Distribution, and Amino Acid Profile of Donkey Milk. J. Dairy Sci. 90:1635-1643. doi:10.3168/jds.2006-600.

 

Les différentes formes de conservation

De plus en plus, vous trouverez sur le marché des savons et cosmétiques au lait d'ânesse, pour vous y retrouvez, voici quelques informations :

Le lait d'ânesse frais : le lait est utilisé directement après la traite, sans aucune transformation, ni refroidissement. Il est simplement filtré.

Le lait d'ânesse cru : le lait est filtré après la traite, puis refroidi, soit entre 0 et 4°C au réfrigérateur, et doit être utilisé dans les 24 heures, soit il est surgelé dans une cellule de refroidissement (ou surgélateur), soit il est congelé.

Le lait lyophilisé : C'est de la poudre de lait obtenue par sublimation ( c'est un principe physique), qui consiste à congeler à très basse température le lait afin de transformer l'eau qu'il contient en glace, et en la faisant passer dans des cylindres sous vide, la glace se transforme directement en vapeur d'eau sans passer sous la forme liquide. Cette vapeur d'eau récupérée, il ne reste que la poudre de lait qui est ensuite séchée à froid.

Le lait atomisé  est le procédé de déshydratation obtenu en projettant des fines gouttelettes de lait dans un cylindre dans lequel passe un courant d'air chaud. L'eau contenue dans le lait s'évapore, la poudre obtenue est entraînée par un flux d'air chaud jusqu'à un cyclone ou un filtre à manche qui séparera la poudre de l'air. Cette méthode permet de conserver plus longtemps le lait à température ambiante.

A ce jour, aucune étude scientifique n'a été menée pour savoir si l'un ou l'autre méthode utilisée détériorait les qualités (vertus) connues au lait d'ânesse.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×